Carolina Bonfim, « L’archivage en mouvement. Un récit de pratique »

Combinant mon travail d’artiste avec celui de chercheuse, ma démarche s’articule au fil des dernières années autour de la notion de corps en tant qu’archive vivante, explorant par de multiples média les rapports entre identité, incorporation, archive immatérielle et transmission dans et par le corps. Pour cet atelier numérique, je propose d’exposer le processus de création de 90 mouvements sur TECHNOGYM G6508D qui repose sur une expérience physique menée dans une salle de gym. Le désir de sentir mon corps accomplir une action ordinaire a été le moteur pour archiver différents corps courant sur un tapis de course. Dans ce projet, l’acte d’archiver a eu un double intérêt : celui de m’approprier symboliquement l’archive immatérielle de l’Autre, c’est-à-dire son rythme, ses mouvements, son expressivité, etc., mais aussi celui d’enregistrer systématiquement cette archive dans mon corps.

Communication enregistrée


Biographie

Carolina Bonfim est une artiste et chercheuse née à São Paulo, basée à Bruxelles. Centrée sur la question des archives immatérielles, sa pratique se base sur le développement et la mise en œuvre de modes expérimentaux de transmission et de traduction. Elle vient d’obtenir son doctorat en Art à l’université libre de Bruxelles et à l’ENSAV La Cambre.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Comité de l'Atelier (24 juin 2020). Carolina Bonfim, « L’archivage en mouvement. Un récit de pratique ». Doctorants en danse. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/nudm


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search