Alice Godfroy, « En guise d’épilogue : quelques notes pour ne pas finir »

Qu’entend-on aujourd’hui par « recherche » ? Que vise l’idée de « création » ? Et que dire alors de la notion, plus ou moins piégeante, de « recherche-création » ? Cet atelier des doctorants a permis de faire émerger le visage pluriel des recherches, parmi les plus actuelles, se reconnaissant peu ou prou sous cette étiquette, et faisant effort pour se frayer un sens dans le périmètre de son indistinction. Ce monologue s’est laissé inspirer des mots des autres, de ce qu’ils disent et de ce qu’ils taisent. Plutôt que de synthétiser l’ensemble des contributions, il a choisi de venir habiter les questions de traverse et les angles critiques qui charpentent leurs interstices. Il n’y aura pas de (mots de la) fin : seulement l’effort de ne pas finir d’interroger ce que nous faisons.

Communication enregistrée


Biographie

Alice Godfroy est docteure en littérature comparée et maîtresse de conférences en danse à l’université Côte d’Azur. Ses derniers travaux ont élaboré le concept d’une dansité de l’écriture poétique, en définissant le mouvement des textes à partir de l’expérience du corps dansant. Elle mène de front un parcours de danseuse et de pédagogue, tourné vers les pratiques expérimentales du mouvement. Membre junior de l’IUF, elle travaille actuellement à la création d’un pôle de recherche en improvisation, et lance en 2019 la première édition de l’Improvisation Summer School, ainsi qu’un sous-parcours de master « Improvisation en danse ». http://www.alicegodfroy.fr/

Pour citer cet article : Alice Godfroy, « En guise d’épilogue : quelques notes pour ne pas finir », 11/09/2020, in carnet de l'Atelier des doctorants en danse, Centre national de la danse, ISSN 2678-8292, https://docdanse.hypotheses.org/1876.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search