Lire, écrire, danser / 26 et 27 juin 2018

Centre national de la danse – Pantin

L’Atelier des doctorants, à l’occasion de la troisième édition de Camping, propose de s’emparer de deux pratiques appliquées en danse ; l’écriture et la lecture. A haute voix et collectivement, il sera question de déceler les enjeux que lire et écrire impliquent. Mettre en mots sa recherche universitaire ou chorégraphique c’est souvent s’inventer via un langage. A l’inverse, parcourir les mots d’un autre revient à se plonger dans une langue potentiellement nouvelle que l’on fait sienne. Qu’elles soient corrélées ou autonomes, de quel ordre sont ces expériences de lecteurs et d’écrivains, et comment se traduisent-elles ?

Pendant deux matins consécutifs, la discussion sera empreinte du point de vue et de l’expérience du chercheur, de l’écrivain, l’éditeur ou encore le danseur mais aussi du médiathécaire ou du libraire. Que lit-on ? Qu’écrit-on ? Quelle place trouvent les mots et les livres, et plus loin l’écrit dans les lieux dédiés à la danse ? Nous nous demanderons aussi en quoi lecture et écriture influencent le champ chorégraphique, du côté de la création comme celui de la réception. Ces deux matinées tentent d’en expliciter les emplois et les effets.

Télécharger le programme détaillé

INSCRIPTION
Réservation auprès de recherche.repertoires@cnd.fr avant le 18 juin 2018, en précisant : votre prénom et nom, éventuellement université et/ou école de rattachement.

Une proposition de l’équipe de l’Atelier des doctorants
Marion Fournier, doctorante en arts à l’université de Lorraine, en codirection avec l’Universität Leipzig
Oriane Maubert, doctorante en arts du spectacle à l’université  Montpellier 3 Paul-Valéry
Karine Montabord, doctorante en histoire de l’art à l’université Grenoble-Alpes
Et du service Recherche et Répertoires chorégraphiques, CN D

Citer cet article comme : Atelier des doctorants en danse, "Lire, écrire, danser / 26 et 27 juin 2018", in Doctorants en danse, 30/05/2018, https://docdanse.hypotheses.org/36.