Danse et arts visuels / 20 et 21 février 2020 / Programme

Colloque jeunes chercheurs
Danse et arts visuels : gestes, échos, passages

Centre national de la danse – Pantin

Ce colloque s’intéresse aux points de passages, d’échanges et de dialogues entre les arts chorégraphiques et les arts visuels. Il s’agit d’envisager la transposition, dans son sens premier, d’idées ou de formes d’un medium à un autre et d’en identifier les traces. La thématique de notre colloque Danse et arts visuels : gestes, échos, passages touche un vaste champ de pratiques et de recherches (dessin, peinture, masque, marionnette, sculpture, gravure, architecture, photographie, vidéo, etc.) dans leur relation à la danse et couvre plusieurs domaines de recherche : histoire de l’art et de la performance, arts du spectacle, études chorégraphiques.
Suivant la démarche de l’Atelier des doctorants en danse, nous souhaitons faire se rencontrer doctorants, jeunes docteurs, chercheurs confirmés et artistes en adoptant une démarche résolument transdisciplinaire. Il s’agira de favoriser le dialogue entre chercheurs et partager méthodes et analyses. Dans cette perspective, les communications porteront sur la production artistique et chorégraphique de la fin du XIXe siècle à nos jours et viseront à identifier les transferts entre les différentes disciplines comme points de frictions, en convoquer les traces et les échos et croiser les discours autour de ces phénomènes.

Une proposition du comité de l’Atelier des doctorants
Oriane Maubert, doctorante en arts du spectacle à l’université Montpellier 3 Paul-Valéry,
Karine Montabord, doctorante en histoire de l’art à l’université de Bourgogne,
et du service Recherche et Répertoires chorégraphiques, CND

Membres invités du Comité scientifique
Sarah Burkhalter, docteure, responsable de l’Antenne romande de l’Institut suisse pour l’étude de l’art
Pauline Chevalier, maîtresse de conférences, université de Bourgogne-Franche Comté, conseillère scientifique à l’INHA
Renaud Herbin,artiste, directeur du TJP CDN d’Alsace-Strasbourg
Jean-Marc Lachaud, professeur université Paris 1 Panthéon Sorbonne
Alix de Morant, maîtresse de conférences, université Montpellier 3 Paul-Valéry

Télécharger le programme détaillé


Programme

Jeudi 20 février 9:30 à 17:00

9:00 – Accueil

9:30 – Introduction par le Comité de l’Atelier des doctorants

9:45 – Introduction par le Comité scientifique

10:00

Réactiver l’image

Gaëlle Bourges, chorégraphe.
Déneutraliser

Sara Maddalena, doctorante en arts du spectacle à l’université Montpellier 3 Paul-Valéry, en cotutelle avec l’université de Padoue, sous la direction de Didier Plassard.
Le corps en mouvement : relation entre danse contemporaine et représentations picturales du XVIe siècle

Charitini Tsikoura, doctorante en études théâtrales à l’université Paris-Nanterre sous la direction de Christian Biet.
De la photo de mode à une danse qui engendre un discours genré : le voguing

11:30 – Pause

11:40 – Le geste et l’espace. Entretien avec Élise Peroi, artiste textile et performeuse

12:30 – Pause repas

14:00

Capturer l’expérience

Katharina Jobst, doctorante en études germaniques à l’université Paris Sorbonne, sous la direction de Marie-Thèrèse Mourey.
Le « cliché » de la danseuse orientale : fantasmes et échos de l’Orient dans les photographies de Ruth St Denis, Sent M’Ahesa, Gertrud Krause et Charlotte Bara

Marie Cléren, agrégée en lettres modernes et docteure en littérature comparée.
Quand de la rencontre entre un peintre et une danseuse naît la création

Karine Montabord, doctorante en histoire de l’art à l’université de Bourgogne, sous la direction d’Alain Bonnet et de Judith Delfiner.
L’expérience de la danse transposée dans l’œuvre de Sophie Taeuber-Arp

15:30 – Pause

15:40

Rodrigue Vasseur, doctorant en esthétique à l’université Paris1-Sorbonne Université, sous la direction de Jacinto Lageira.
Danse sculptée et sculpture dansée : attirance réciproque au prisme de l’esthétique rodinienne

Aline Derderian, chorégraphe et doctorante en arts plastiques à l’université de Rennes 2, sous la direction de Marie-Noëlle Semet-Haviaras.
Prendre & Faire Corps : Anna Halprin, Auguste Rodin, Ruedi Gerber

16:45 – Clôture de la journée


Vendredi 21 février de 9:30 à 16:00

9:30 – Accueil

10:00 – Introduction par le Comité de l’Atelier des doctorants

10:10

Œuvrer entre les disciplines

Marie-Laure Delaporte, docteure en histoire de l’art contemporain associée au laboratoire HAR et post-doctorante au Centre allemand d’histoire de l’art.
Trisha Brown: un dialogue entre danse et film

Shirley Niclais, artiste de performance, marionnettiste et docteure en arts.
Le duende ou quand l’œuvre danse avec la mort

11:10 – Pause

11:20 – L’objet vecteur de chorégraphie. Table ronde : Avec Kaori Ito, Renaud Herbin, Alix de Morant et Oriane Maubert.

12:30 – Pause repas

14:00

La performance à la croisée de la danse et des arts visuels

Marie-Thérèse Latuner-El Mouhib, plasticienne et docteure en arts plastiques et sciences de l’art.
Le dessin étendu par la danse

Aurore Heildelberger-Delabroy, chorégraphe et docteure en arts du spectacle.
Rapt et détournement des œuvres plastiques dans les pratiques chorégraphiques flamandes

Anne Lempicki, doctorante en arts du spectacle à l’Université Polytechnique des Hauts-de-France de Valenciennes, sous la direction d’Amos Fergombé.
Corps plastiques et corps dansant dans nichtschlafen d’Alain Platel (2016)

15:30 – Pause

15:40 – Conclusion par le Comité scientifique

16:00 – Clôture du colloque

En poursuite de la journée : Nous sommes conviés à la sortie de résidence de Gaëlle Bourges qui aura lieu dans le studio 8.


Vous aimerez aussi...